Chocolate Tree

Whisky Nibs 70% – Mini Tablette

poids net : 40g

Parsemée de grué de cacao macéré dans le whisky, cette tablette combine la passion d’Ali et Friederike Gower pour le cacao à leurs racines écossaises. Le fameux spiritueux de l’ile d’Islay prête à ce chocolat des notes végétales qui évoquent le terroir écossais. C’est notre tournée !
Notes de dégustation : végétal, whisky, tourbé

Les News

La curiosité, voilà le trait de caractère qui définit le mieux le Canadien Taylor Kennedy. Enfant, il démonte les appareils de cuisine de ses parents. Adulte, il collectionne les diplômes : biologie et économie à Nouvelle Orléans puis finance à l’Université de Cambridge en Angleterre. Passionné de voyages, il prend une année sabbatique avant de se lancer dans des études de médecine. Lors d’une soirée à Washington, DC, un photographe du magazine National Geographic change le cours de ses plans en lui confiant son besoin de recruter un assistant. Taylor saisit l’opportunité, postule et décroche le poste. Les mois passent, le Canadien tire une croix sur la médecine pour devenir photographe à temps plein pour National Geographic. Les missions qu’il effectue aux quatre coins du monde au cours des 18 années suivantes éveillent progressivement la conscience de Taylor sur les thèmes de l’alimentation et du développement durable. Le chocolat se trouve à la croisée de tous ces chemins : une fois de plus, la curiosité l’emporte, l’encourageant à troquer l’appareil-photo pour la machine à tempérer.
Depuis l’île de Victoria, en Colombie Britannique, au Canada, Taylor consacre quatre années à parfaire son savoir-faire de chocolatier avant de lancer Sirene Chocolate en novembre 2013. Fidèle à ses valeurs, il n’utilise que des fèves provenant de plantations avec lesquelles il a développé une relation solide. Méticuleux, il évalue avec soin l’impact de chaque paramètre de la production de chocolat comme la torréfaction et le conchage. Le résultat ? Des tablettes multi-récompensées à la texture lisse, crémeuse, qui permettent d’apprécier les variations de saveurs d’un terroir à un autre.

Pour certains, la retraite est l’occasion rêvée de se mettre au macramé. Pour d’autres, c’est la chance de jouer au golf toute la journée. Pour Chris Brennan, c’est l’opportunité de commencer une nouvelle carrière, celle de boulanger (spoiler : celle de chocolatier viendra après). Intrigué par la différence de goût et de texture entre le pain français et son homologue anglais, l’Anglais a 61 ans quand il façonne ses premières baguettes. En moins de deux ans, il maitrise l’art de la boulange.

Sa spécialité ? Le pain au levain. En 2009, il s’associe avec sa fille Joanna pour ouvrir une boulangerie à Orford, un village de pêcheurs du Suffolk : c’est le début de l’aventure Pump Street Bakery.

Chris aurait très bien pu en rester là mais son obsession pour la qualité l’amène à s’intéresser à un autre domaine, celui du chocolat. Pour produire un produit d’exception, il sait qu’il doit contrôler chaque étape de sa production, à commencer par l’approvisionnement des fèves.

En 2013, il se lance dans le monde du bean-to-bar, d’abord avec des fèves de Jamaïque, puis avec celles de quatre autres pays : l’Equateur, Grenade, Honduras et Madagascar. Le succès est une fois de plus au rendez-vous et dépasse même les frontières : largement primées par l’Academy of Chocolate Awards et l’International Chocolate Awards, les tablettes ont aujourd’hui des adeptes dans le monde entier.

Le génie de Pump Street est d’avoir combiné les deux passions dans ses tablettes. En mêlant pépites de levain ou de seigle croustillantes et chocolat fondant, la chocolaterie anglaise nous offre des associations de saveurs et textures complètement originales qui nous rendent littéralement accro ! Nous sommes bien contents que Chris n’ait pas voulu prendre sa retraite, pas vous ?

kosak-chocolat-beantobar-qantu-chocolatier-tablette-noir-pérou-piura-cacao-natif

La cantuta ou qantu en langue quechua est la fleur officielle nationale du Pérou et de la Bolivie. Symbole d’hospitalité et d’unité, c’est son nom qu’ont choisi Elfi et Maxime pour leur jeune chocolaterie montréalaise. Revenons sur leur histoire.
En 2007, Elfi et Maxime sont deux voyageurs en quête d’aventure lorsqu’ils font connaissance l’un de l’autre au Pérou. C’est aussitôt le coup de foudre. Quelques années plus tard, en 2014, ils font la connaissance impromptue des producteurs de cacao d’Alto el Sol à l’occasion d’un nouveau séjour péruvien. Ils y rencontrent des producteurs de cacao passionnés, fiers d’être garants des variétés anciennes de cacao cultivées sur leurs terres. En 2016, deux rencontres au Salon du Chocolat de Lima leur font découvrir les fèves de cacao blanches de la coopérative Norandino ainsi que les fèves Chuncho d’Ayacucho (promis, un jour, ces noms feront briller vos yeux).
Ces rencontres sont décisives pour Elfi et Maxime qui retournent au Canada avec la volonté ferme d’explorer l’univers du chocolat. Ils découvrent le monde du bean-to-bar dont la démarche éthique et qualitative les séduit. Surtout, ils découvrent qu’il est possible de produire du chocolat à petite échelle et c’est ce qui les convainc de sauter le pas et devenir eux aussi chocolatiers.
L’été 2016 marque le début de l’aventure Qantu. Conscients d’avoir en leur disposition des fèves d’une grande finesse, les Canadiens travaillent d’arrache-pied pour développer des tablettes qui rendent justice aux arômes. Ils remportent le défi haut la main puisqu’en 2017, un an seulement après le début de l’aventure Qantu, les tablettes créent la surprise en raflant la plus haute récompense de l’Academy of Chocolate Awards dans leur catégorie, rien que ça ! Élégantes et raffinées, les tablettes Qantu constitueront les joyaux de votre chocothèque. Leur tablette 100% cacao nous a complètement bluffés par sa finesse, vous nous en direz des nouvelles.

Karl Hogarth et ses fèves de cacao

On peut vous dire un secret ? On a un sacré faible pour Karl et Marina Hogarth, les fondateurs de Hogarth Chocolate. Peut-être est-ce le béret que Karl porte lors des festivals, ou le sourire si doux de Marina, à moins que le moule magnifique des délicieuses tablettes n’ait teinté notre jugement… Le fait est qu’on adore les créateurs de Hogarth Chocolate autant que leurs tablettes.
A l’origine, rien ne prédestine pourtant le couple à lancer sa chocolaterie. A l’âge de 15 ans, le Néo-Zélandais Karl se destine en effet à une carrière maritime : il travaille comme pêcheur avant de monter en grade pour devenir second officier d’un navire de transport de pétrole. C’est en visitant le Guatemala qu’il découvre les vraies saveurs du cacao dans une préparation artisanale. Avec sa texture rustique et sa riche saveur, elle ne ressemble en rien au chocolat tel qu’il le connait. Soudain conscient de l’océan séparant la concoction au cacao du chocolat industriel, il s’intéresse à la production de chocolat à petite échelle.
A Singapour, où Karl réside alors, il se procure l’équipement nécessaire pour réaliser du chocolat. Il retourne en Nouvelle Zélande avec son matériel et se met au travail. Les régulations néo-zélandaises l’empêchant de commercialiser ses produits maison, Karl et Marina prennent la décision de transformer cette nouvelle obsession en entreprise. Ils convertissent les locaux d’un ancien laboratoire en chocolaterie et lancent Hogarth Chocolate en 2014.
Pour Karl, la création de tablettes a été l’ancre de sa nouvelle vie loin des mers, un délicieux moyen d’être présent tous les jours pour ses enfants. Marina et lui travaillent ensemble, insufflant amour et soin dans les créations de leur petite entreprise. De l’emballage en relief inspiré par le monde du vin aux magnifiques vagues qui agrémentent les moules, chaque détail des tablettes Hogarth Chocolate a été pensé comme un voyage à la découverte des saveurs du cacao. Quant aux variétés, c’est simple, elles nous font toutes tourner la tête : la Gran Blanco nous tire une larme d’émotion, la Madagascar est une classique, tandis que la Gianduia, elle, plait même aux Italiens. On est sous le charme, on vous dit !

Continent

Goûts

, ,

Marque

% Cacao

Régime Alimentaire

, , , ,

Spécificité

Type