Marou

Marou

Marou fait partie de ces noms que l’on chuchote dans les cercles de chocophiles. De Paris à New York, en passant par Londres, ce chocolat vietnamien est une valeur sûre dans le monde du bean-to-bar.

L’histoire de la chocolaterie commence en 2010 dans un autobus en direction de la jungle vietnamienne. Pendant le trajet, Samuel Maruta et Vincent Mourou, deux français se lient d’amitié. Leurs points communs, avoir quitté tous les 2 leur emploi dans la finance en quête d’une activité professionnelle porteuse de sens. Dans la communauté étrangère dans laquelle ils évoluent au Vietnam, ils observent que les personnes impliquées dans l’industrie du café sont ceux qui s’éclatent le plus. Le marché leur paraissant néanmoins saturé, ils se penchent sur un autre produit agricole tout aussi attrayant : le cacao. La production des cacaoyers plantés dans les années 1990 reste largement inexploitée et s’ils transformaient ces fèves en tablettes ? Samuel et Vincent sont partants. Ils fusionnent leur nom de famille et lancent Marou à Ho Chi Minh Ville en 2011 : c’est la première chocolaterie du Vietnam.

Aujourd’hui distribuées partout dans le monde, les tablettes Marou se distinguent par leurs magnifiques emballages dans lesquelles se cachent des tablettes équilibrées aux notes épicées. Si nous aimons chacune des six tablettes de la collection grand cru, nous avons un faible pour les profils ronds chocolatés de Dak Lak et Bên Tre.

Marou chocolatiers dans un sac
0

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *